Histoire d'une passion

Sur la ligne de départ :
Yves Le Saint

La société Le Saint a toujours est, depuis sa création, une entreprise familiale.
En 1925, Yves Le Saint et sa femme Anne-Marie installent leur ferme à Bourg-Blanc dans le nord Finistère.

De leur union naitront 7 enfants : Arsène, Thérèse, Louis, Marie-Josèphe, Joseph, Yvette et Annick.
Arsène et Louis aident leur père, l'un pour la récolte, l'autre pour la vente dans les bourgs environnants.

Très vite, les quatorze hectares de champs permettent à Yves de se développer. En 1952 il devient grossiste en légumes.

banane-orange-vintage

Le Saint
prend son élan

1.1En 1958, Louis quitte la ferme et construit la sienne au cœur de Bourg-Blanc. Elle prendra le nom «Le Saint». Son affaire prend très vite de l'ampleur, Louis investit en infrastructures et en personnels. Il est exigeant sur la qualité des produits proposés par les producteurs. Louis se marie à Yvonne Maguérez et ils auront 4 enfants : Laurent, Gérard, Denis et Catherine. Il se consacre à son travail et s'adapte à toutes les évolutions en diversifiant sa gamme de produits. Il fait alors affaire avec un fournisseur de fruits d'été. Ce sont les débuts de Le Saint, fruits et légumes.

En 1968, les grandes surfaces font leur apparition. Le Saint est le fournisseur du premier hypermarché brestois : «Le Rallye». Il élargit considérablement sa clientèle.

1.2

La passion de Louis pour ce métier le pousse à se développer davantage. Il rachète des entreprises et devient alors le premier fond de commerce de fruits et légumes en gros.

 

La deuxième génération
reprend le flambeau

2.1L'esprit familial est omniprésent. Gérard et Denis entrent dans l'entreprise respectivement en 1984 et 1987. Gérard apporte les licences de transport public de marchandises et Denis modernise l'organisation de l'entreprise.

Encore dans l'objectif de croître, la société adhère au groupe CRENO afin d'améliorer sa capacité d'achat, de mieux servir ses clients et d'intégrer un groupement avec une couverture nationale.

En mars 1998, Louis et sa femme se retirent, cédant leurs parts à leurs fils Gérard et Denis.

2.2L'entreprise Le Saint ouvre peu à peu son réseau à des «cousins» ou «entités» permettant de créer un groupe.

En 2006, le groupe parvient à acquérir la certification «Bio» avec l'organisme Ecocert. Cette même année, Le Saint souhaite sensibiliser le grand public, notamment les enfants, à l'importance d'une consommation quotidienne de fruits et légumes. Ils participent alors à des évènements comme la semaine de la «Fraîch'attitude» organisée par Aprifel. La «Boît'à Fruits» et la marque «Merci Maman» sont lancées pour favoriser la consommation de fruits à la récré.

2.32.3-bis

Nos marques

marques-le-saint