Gregory Rosec

Tennis de table

Ma fiche technique

Date de naissance : 18 mars 1977

Lieu de naissance : Le Havre

 

Mon Palmarès

2015
  • Coupe de France gagné par son club (OHTP
< 2015
  • 7ème place mondiale
  • 3ème aux Master d'Italie
  • 3ème par équipe aux Championnats d'Europe 2011
  • 4ème par équipe aux Championnats du Monde 2010
  • 4ème par équipe aux Championnats d'Europe 2009
  • Champion de France 2005 en simple et en double
  • Médaille de bronze aux jeux paralympiques d'Athènes 2004

Mes objectifs

> Les Championnat de France OPEN 23 et 24 mai 2015
> Les Jeux Olympiques du 5 au 17 août 2016 à Rio

Mon planning pour la saison :

  • 5 au 10 mai : 12th Slovenian Open - Lasko / Slovénie
  • 12 au 17 mai : Slovakian Open - Bratislava / Slovaquie 
  • 23 et 24 mai : Championnat de France - Brest / France
  • 26 au 31 mai : 3rd Bayreuth Open - Bayreuth / Allemagne
  • 9 au 18 octobre : Championnat d'Europe - Danemark

Mon univers

Mon parcours

Handicapé depuis ma naissance, j'ai toujours vécu avec mon fauteuil et je m'en accommode très bien. C'est enfant, à l'école, que j'ai découvert le ping-pong grâce à un professeur, Michel Peeters, ancien champion, en fauteuil roulant lui aussi. Tous les lundis soir, nous nous retrouvions pour taper dans la balle et la passion est née...

J'ai alors intégré un club et participé à ma première sélection en compétition à l'âge de 20 ans. Mais pour arriver au top niveau et être sélectionné pour les Jeux Paralympiques il m'a fallu produire un travail immense.

Mes premiers jeux auront été Sydney, en 2000. Étant quelqu'un de très déterminé, j'ai décidé de tout lâcher pour le sport. Je me suis entraîné plusieurs fois par semaine, j'ai participé aux compétitions nationales et internationales puis, 4 ans après l'Australie, me voilà à Athènes pour venir décrocher le bronze olympique. Un vrai rêve de gosse !

Mais, à côté de ça, il faut vivre, parce que la Fédération ne prend en charge que les frais liés aux Championnats d'Europe, du Monde et aux Jeux Paralympiques. Entre-temps, il faut se nourrir, se loger, s'entraîner, participer à toutes les épreuves pour progresser.

Alors le Maire du Havre a eu le coup de cœur et m'a apporté le soutien de la ville. Intégré aux collaborateurs municipaux, j'ai pu y être détaché à 40 % pour pratiquer mon sport.

Puis ce sont la région et le département qui ont adhéré à mon projet, et enfin... le réseau Le Saint, mon seul partenaire privé, rencontré en 2012.

Ma préparation sportive

Depuis 10 ans, je m'entraîne dans les clubs « valides » de ma ville, chaque jour après le boulot. J'ai pu y optimiser mes entraînements. Mon entraîneur, Éric Duduc, pratique en Allemagne. Plusieurs fois par mois pour parfaire ma préparation, en vue des grands rendez-vous nationaux et internationaux, je me rends sur place, pour le retrouver. Mon objectif étant d'aller le plus loin possible !

Le Saint & moi

« J'aime l'esprit du réseau Le Saint, c'est une belle famille qui travaille dans l'objectif de réussir. Il y a dans l'entreprise une atmosphère qui me ressemble et qui me permet d'être à l'aise. Cet esprit familial je le retrouve également avec les cinq autres sportifs. Dans le sport comme dans une entreprise il faut être ensemble pour réussir. »

Mes conseils nutrition

« J'ai une alimentation plutôt classique mais équilibrée. Je fais en sorte de manger tout au long de l'année des féculents et de la viande blanche. Le poids a beaucoup d'importance dans la réussite, ce qui est fondamental c'est d'être bien sa peau. Avant les compétitions je n'ai pas de régime alimentaire spécial, évidement il ne faut pas manger n'importe quoi mais je ne préfère pas changer mes habitudes. Il ne faut pas se gaver avant une compétition, je mange donc beaucoup de sucres lents pour avoir un maximum d'énergie. Pendant les tournois les fruits font partie de mon alimentation mais selon les pays dans lesquels je me déplace je ne trouve pas toujours les mêmes fruits. En compétition c'est beaucoup de bananes et dans la vie quotidienne c'est les clémentines, j'en raffole ! »

La campagne Sport + Fruits = Vie

« Les enfants d'aujourd'hui sont les champions de demain. C'est dès le plus jeune âge que l'on construit des sportifs. Il faut pratiquer une activité régulière, l'addition du sport et des fruits c'est le meilleur calcul pour une hygiène de vie idéale. Connecter les deux pour moi c'est ça la vie. »

Les compétitions